Vous êtes ici

ADN et larves pour dater un décès

23/11/2015 - 16:10

Une base de données de référence de séquences ADN de mouches se développant sur des cadavres humains vient d’être créée. Elle permet d’identifier à quelles espèces appartiennent les larves de ces mouches et ainsi de dater le décès d’une personne.

Cette base de données a été mise au point par Kurt Jordaens et Marc De Meyer du Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC), en collaboration avec Gontran Sonet et Thierry Backeljau de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB), l’Université d’Anvers (UA) et des partenaires de l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie (INCC).

http://www.africamuseum.be/research/general/research-picture/dna-larvae-timeofdeath?set_language=fr&cl=fr

 

Contactez-nous

Presse

Presse

press@just.fgov.be
  • Christine-Laura Kouassi
    (FR)

  • Edward Landtsheere
    (NL)