A partir de maintenant, pour pouvoir porter le titre de traducteur et/ou interprète juré ou d’expert judiciaire vous devez avoir obtenu votre inscription provisoire ou définitive dans le registre national.

Si vous ne demandez pas à être inscrit dans le registre national, vous ne pourrez pas ou ne pourrez plus travailler comme traducteur et/ou interprète juré ou bien comme expert judiciaire. 

Vous ne pourrez éventuellement le faire qu’exceptionnellement, à la demande des autorités judiciaires et moyennant le respect de conditions strictes, prévues par la loi (article 27 et article 991decies du Code Judiciaire). Dans ce cas, vous ne pourrez porter le titre d’expert judiciaire, traducteurs et/ou interprètes jurés que pour la mission qui vous aura été confiée.