Dans des cas exceptionnels, les mineurs de 16 ans et plus qui commettent un fait grave ou qui ont déjà fait l’objet de mesures, peuvent être renvoyés vers une autre juridiction. Le jeune sera jugé tel un adulte, soit par une chambre spéciale du tribunal de la jeunesse, composée de deux juges de la jeunesse et d’un juge correctionnel, soit par une cour d’assises.