Le régime de protection est limité aux personnes majeures. Les intérêts des mineurs sont quant à eux représentés par leurs parents ou leur tuteur. Les demandes de protection peuvent être introduites à partir du moment où la personne à protéger a atteint l'âge de 17 ans.

La mesure est possible pour deux catégories de personnes majeures :

  1. Les personnes qui ne sont pas en mesure, en tout ou en partie, de défendre, temporairement ou définitivement, leurs droits personnels ou de gérer leurs biens en raison de leur état de santé. Il est question notamment des patients dans le coma, des personnes atteintes de démence (en fonction du stade, éventuellement progressivement), des personnes qui présentent une déficience intellectuelle ou des patients psychiatriques.

    Pour ces personnes, tant le régime d'assistance que le régime de représentation sont possibles à des fins de protection de leur personne et/ou de leurs biens. Le régime d’assistance sera toujours privilégié au régime de représentation.
     
  2. Les personnes prodigues : ce sont les personnes qui gaspillent leurs revenus à des dépenses inutiles. Ce schéma de dépenses peut être la conséquence d'un trouble mental, mais ce n'est pas toujours le cas.

    Pour cette catégorie de personnes, la protection est limitée au régime d'assistance pour la gestion des biens.