Chaque intéressé ou le procureur du Roi peut toujours demander de modifier le régime imposé (changement d'administrateur, modification des actes pour lesquels la personne protégée est incapable, etc.).

Pour ce faire, il introduit une requête.

De plus, le juge réévalue d’office les mesures s’il l’estime nécessaire ou si, selon l’administrateur, les circonstances ont profondément changé.