Tant que vous êtes capable, vous pouvez :

  • établir un mandat concernant la gestion de vos biens ;
  • faire une déclaration sur le choix de l'administrateur et/ou de la personne de confiance pour le jour où vous deviendriez incapable et définir les principes qui régiraient votre administration devant le notaire ou le juge de paix ;
  • régler l'exercice de vos droits en tant que patient.