La prison d'Audenarde a été une maison d'arrêt de 1922 à 1933. Elle a été rouverte en 1936 et sert depuis lors de maison de peines, principalement pour les condamnés de longues peines.

Historique

La prison d'Audenarde date de 1919 et est un des derniers établissements à avoir été construit selon le modèle Ducpétiaux (en étoile). La prison a été une maison d'arrêt pour prévenus en détention préventive jusqu'en 1933 période à laquelle elle a été fermée pour raisons économiques. Après la fermeture de la prison centrale de Gand, elle a été rouverte en 1936 comme maison de peines.

Régime

La prison d'Audenarde a été une maison d'arrêt de 1922 à 1933. La prison a été rouverte en 1936 et est depuis une maison de peines destinée principalement aux hommes condamnés à de longues peines. Les détenus séjournent en cellule mais peuvent participer à des activités communes. Comme beaucoup de maisons de peines, la prison d’Audenarde accueille également quelques prévenus. Dans le cas présent, une trentaine de prévenus sont incarcérés dans cette prison, séparés des condamnés comme l’exige la loi. Les prévenus peuvent  cependant participer aux activités communes avec les condamnés.

Infrastructure

L'établissement peut accueillir 132 détenus. Il est construit en étoile, selon le modèle Ducpétiaux, et compte trois étages composés chacun de deux sections distinctes. À chaque niveau, un centre permet d'avoir une vue sur les deux sections.

Ateliers

Les détenus peuvent travailler dans les services domestiques ou les services d'entretien de la prison. À l'atelier de confection, 16 détenus environ fabriquent des pantalons, des vestes et des chemises pour les détenus belges ainsi que des vêtements de travail pour le personnel technique. De plus, 20 détenus découpent et emballent des chiffons et 30 autres travaillent pour des firmes externes.