L’établissement pénitentiaire de Beveren  a été mise en service en mars 2014. Il s'agit d’une des prisons qui fait partie du Masterplan 2008 - 2012 - 2016 pour une infrastructure pénitentiaire dans des conditions humaines. L’établissement peut accueillir 312 détenus masculins.

Historique

Collaboration entre l'autorité fédérale et le consortium privé

L'autorité fédérale a choisi de collaborer avec des consortiums privés pour la construction des nouvelles prisons. Un consortium privé a été choisi pour chaque nouvelle prison. Le consortium assume le projet, la construction, le financement et l'entretien de la prison selon un contrat DBFM (Design, Build, Finance & Maintain). BAM PPP est le partenaire privé pour l'EP de Beveren.

L'autorité fédérale paie une indemnité de disponibilité pendant 25 ans et devient ensuite propriétaire du bâtiment. Pendant ces 25 années, le partenaire privé entretient le bâtiment et les installations techniques qui s'y trouvent. Outre ces travaux d’entretien, le partenaire privé est également responsable de la gestion des déchets triés, du catering pour le personnel et les détenus (avec leur zone de production propre), de l'exploitation de la buanderie, de l'entretien des espaces verts et du nettoyage des bâtiments et des locaux situés en dehors du complexe cellulaire.

Régime

Le régime est différent dans chaque aile, avec un niveau différent de privilèges pour les détenus qui y séjournent. L'aile A comporte une section prévue pour les détenus représentant un risque pour la sécurité ou faisant preuve d'un comportement inadéquat, leur régime est donc plus limité. Cette section compte également une cellule de haute sécurité. Les nouveaux détenus commencent leur détention dans l'aile B, où ils sont accueillis et font l'objet d'un screening. Les deux autres ailes C et D offrent un régime ouvert structuré permettant aux détenus de participer à de nombreuses activités par section (détente, fitness, cuisine, etc.). Les détenus peuvent circuler librement pendant des périodes spécifiques et se rendre mutuellement visite en cellule. Ils sont encouragés à travailler ou à suivre une formation. Il est effectivement important qu'ils soient motivés à s'investir dans leur réintégration. L'EP de Beveren adopte une approche réparatrice pendant la période où le détenu se trouve en prison. Les dommages infligés à la victime sont le point central de cette approche.

Infrastructure

L'établissement pénitentiaire (EP) de Beveren peut accueillir 312 détenus masculins, 2/3 des places sont réservés aux condamnés et 1/3 est réservé aux détenus que la chambre du conseil a renvoyés vers le tribunal compétent pour leur jugement. L'EP de Beveren est divisé quatre parties : le bâtiment d'entrée, le bâtiment des services, le complexe cellulaire et le bâtiment logistique / travail. Le bâtiment des services comprend les bureaux de l'administration, le complexe sportif, le complexe des visites, le complexe d'accueil des détenus, le complexe national de transfèrement et le complexe des salles d'audience qui peut entre autres être utilisé par le tribunal de l’application des peines et d'autres tribunaux. Le bâtiment des services compte également quelques cellules prévues pour un groupe cible de détenus spécifique. Le complexe cellulaire comporte quatre ailes avec un régime différencié. Celles-ci se trouvent autour d'un noyau de contrôle central qui a vue sur les quatre ailes. Il y a des cellules d'une ou de deux personnes équipées de sanitaires. Chaque aile comporte trois sections. L'EP compte deux préaux fermés aménagés avec des plantations et pourvus d'une protection contre les évasions par hélicoptère.

Ateliers

L'EP de Beveren dispose de différents lieux de travail où au moins 100 détenus peuvent travailler pour le secteur privé. Ils peuvent également effectuer des travaux d'entretien et domestiques pour les cuisines, la buanderie et les services d'entretien. Ils peuvent y obtenir des documents attestant leur expérience. Le travail des détenus est un des piliers de la politique de détention belge car il joue un rôle crucial dans le processus de réintégration. Les détenus ont ainsi la chance d'occuper leur temps de détention de la manière la plus judicieuse possible, de rembourser leur partie civile ou d'autres dettes et d'acquérir des compétences professionnelles et sociales qui les aident à trouver un emploi après leur libération.

Activités pour les détenus

L'EP de Beveren collabore avec la Communauté flamande afin d'apporter leur soutien aux détenus pour les six piliers importants : bien-être, soins de santé, emploi, enseignement, culture et sport. Ces piliers sont mentionnés dans le Strategisch Plan voor Hulp- en Dienstverlening (Plan stratégique d'aide et d'assistance aux détenus) lancé en 2001 et mis en œuvre dans toutes les prisons flamandes et bruxelloises. 
Les détenus peuvent suivre différents cours et compter sur l'expertise des professeurs et des entraîneurs professionnels. La prison offre l'infrastructure et le matériel nécessaire comme une cuisine pédagogique, une classe d'informatique et une infrastructure pour les formations professionnelles. L'EP dispose également d'une grande salle de sport et de détente, un terrain pour le sport d'extérieur et deux salles de fitness. Les détenus peuvent également faire du sport dans les deux préaux.