Pendant sa détention, le détenu peut travailler dans la prison. Il peut choisir parmi différents types de travail pénitentiaire :

  • du travail domestique
  • du travail d'entretien
  • du travail pour des firmes externes, comme plier des boîtes, coller des étiquettes, emballer des bonbons, etc.
  • du travail dans les propres ateliers de la prison, comme une forge à la prison de Bruges, un atelier de confection de vêtements à la prison de Mons, etc.
  • du travail agricole dans les prisons de Hoogstraten, Marneffe, Ruiselede et Saint-Hubert

Le travail pénitentiaire permet au détenu de développer d'importantes aptitudes sociales et professionnelles et d'occuper son temps de détention de manière utile. Le travail pénitentiaire joue donc un rôle important dans la préparation de son retour dans la société.

De plus, l'indemnité que le détenu touche lui permet de payer les dommages-intérêts à ses victimes, de soutenir financièrement sa famille ou de mettre de l'argent de côté. Avec cet argent, il peut également s'approvisionner à la cantine de la prison.

Pour en savoir plus sur le travail pénitentiaire